AKORY AO ? (comment ça va ?)

Alors que le remblaiement s’achevait consécutivement à la phase de terrassement, il était temps de passer à la phase de gros oeuvre et de construction des bungalows. Le bulldozer et autres engins de terrassement cèdent la place aux bétonnières, pelles, pioches, et truelles. Les hommes se mettent à l’ouvrage avec enthousiasme, car signe de jours meilleurs. A Madagascar le travail est rare en zone rurale et même si la nature s’avère riche et généreuse, le chantier permettra d’améliorer sensiblement le quotidien des nombreux petits villages situés à proximité d’Anjiamarango.
De jour en jour les bungalows sortent de terre. Malheureusement, une saison des pluies très marquée cette année, va retarder sensiblement les travaux et les constructions, et va obliger les hommes à combler les ravines crées par des averses torrentielles sur une terre fraîchement modelée.
Les cyclones font des ravages dans l’Océan Indien et heureusement pour nous, ceux-ci arrivant de la côte Est et traversant la Grande Terre, s’essoufflent et se transforment en tempête tropicale sur Nosy Be.
L’ensemble des bungalows, à l’exception de deux exemplaires sur le plateau Nord, sera construit sur la terre décaissée, la partie remblayée à l’avant des bungalows étant le jardin privatif.
« A quelque chose malheur est bon », certes l’avancement du chantier est perturbé mais ces trombes d’eau accélèrent le tassement de la terre des plateaux et des talus, et surtout nous permettent de commencer la végétalisation du Domaine. L’alternance du soleil et de la pluie s’avère propice aux premières plantations de cocotiers et à la mise en place de pépinières. La nature est absolument étonnante à Madagascar, il suffit de planter en pleine terre, une branche fraîchement coupée pour voir éclore moins de quinze jours après les premiers bourgeons.
Au gré de la météo, de jour comme de nuit, les boutres et autres barges de matériaux s’échouent régulièrement sur la plage et nous permettent néanmoins de garder une activité soutenue.

Comme disent les Malgaches, misy asa maro (il y a beaucoup de travail), alors ne perdons pas de temps !

VELOMA !… BAKA IO ! (au revoir !… à plus tard !)
> voir + grandAprès avoir effectué un bornage précis, les fouilles des premiers bungalows du second plateau nord sont prêtes à recevoir le ferraillage, et les premières longrines béton des fondations sont coulées. Toutes les excavations sont réalisées à la pelle et à la pioche. Nous devons nous montrer extrêmement présent sur ces premières opérations. Malgré le sérieux de nos prestataires il faut parfois remettre à niveau les méthodes et l’organisation.

> voir plus grandLes premiers murs d’élévation sont coffrés et reposent sur des longrines largement dimensionnées. Des réservations en périphérie des murs permettront de sceller à terme les happes de maintien des ossatures primaires des bungalows. Comme les constructions traditionnelles malgaches, les bungalows sont surélevés d’un demi mètre pour optimiser la ventilation des structures permettant à terme diverses modifications et adjonctions par le vide sanitaire.

> voir + grandMalgré la pluie et certains jours la mer démontée, les barges s’échouent à marée haute sur la plage face au Domaine pour nous livrer les premières ossatures des bungalows. Tout le bois des ossatures, en Pin Khésya, venant de la région de Moramanga proche d’Antananarive traverse la moitié de la Grande Terre. Tel un jeu de construction, les pannes, solives et autres poutres faîtières, traitées sous fongicide, insecticide et antitermite, sont façonnées à la scierie et prêtes à être montées.

> voir + grandLes premières ossatures sont montées dans la continuité du séchage des murs d’élévation. Un montage traditionnel est effectué et à l’exception de pointes pour fixer les pannes et les chevrons, toutes les poutres périphériques, faîtières et de contreventement sont assemblées par système de tenons, mortaises et tourillons de bois dur. Plus tard, la couverture végétale en « Satch » affirmera notre volonté d’intégrer nos constructions au lieu et à la riche et variée architecture Malgache.

25a067c5f2deebfaa289f955ab1d92b1AAAAA