CARACOLE ! IN VOVO !!! (Et alors ! Quoi de neuf !)

Quant vous nous rejoindrez sur Nosy Be, vous ne pourrez pas échapper à cette formule de politesse que tous les malgaches utilisent après vous avoir salué du traditionnel M’BOLA TSARA!
Alors quelles sont les nouvelles ?
Place à l’action, nous n’avons pas de temps à perdre ! Après avoir fini nos consultations liées aux phases de terrassement, nous avons choisi un prestataire local et d’un commun accord, nous avons décidé de débuter les travaux en ce début d’année 2006 en pleine saison des pluies.

La première phase consistait à écrêter et aplanir une colline située à l’arrivée du domaine, afin de créer un plateau le plus étendu possible tout en comblant une ravine originelle qui s’écoule non loin de l’emplacement futur du bâtiment principal et de restauration.
Aidé d’un géomètre local, ce dôme initialement à une hauteur de 36 mètres est ramené à 28 mètres après un mois de travail ponctué d’arrêts techniques d’entretien et de pannes machines.
Avec une température moyenne de 32 ° ( MAFANA ! Il fait chaud !) et une hygrométrie supérieure à 80%, les hommes et les machines souffrent. Mais c’est à partir de ce moment là que nous avons commencé à appréhender l’extrême débrouillardise et volonté des malgaches et des entrepreneurs locaux. De solutions provisoires en solutions définitives, le chantier ne s’est jamais arrêté à l’exception des jours ou la pluie s’avérait trop importante et rendait le terrain impraticable.

En parallèle à cela nous avons entrepris de creuser un puits au centre du domaine afin de subvenir aux diverses ressources d’eau pour la construction et les besoins alimentaires. Sitôt que l’on sort des grande villes malgaches et Nosy Be n’y échappe pas, les réseaux d’eau n’existent pas et chaque village pourvoit à ces besoins en allant chercher l’eau dans la nappe phréatique.
De même la décision est prise d’aller chercher de l’eau à une source distante d’un kilomètre afin de garantir à terme un approvisionnement en eau douce pour l’ensemble du domaine.
Un bulldozer, des tranchées, des centaines de mètres cubes de terre à déplacer, des pioches et des pelles, notre volonté et notre courage comme moteur de ce nouveau projet, nous y sommes. Le chantier est lancé et nous sommes partis pour 18 mois de travaux.

Rendez vous pour la 4ième newsletter prochainement, VELOUMA ! (au revoir !)
> Voir + grandLa route menant à la pointe Nord de Nosy Be (Ampohara) existait mais pour atteindre Anjiamarango et le domaine, il a fallu tracer et tailler dans la brousse une route avec le bulldozer sur plus de 800 mètres. La première construction maçonnée du domaine a été créée à cette occasion et pour franchir le fossé séparant la route principale de notre voie d’accès, un premier pont a été bâti. A terme la route large de 7 mètres comportera de part et d’autres des fossés afin de contenir les eaux de pluies et sera recouverte de pouzzolane.

> Voir + grandAfin d’acheminer l’eau de la source située à l’arrière du domaine et à un peu plus d’un kilomètre, nous avions besoin de traverser plusieurs parcelles de terres appartenant à des autochtones. Aidé de notre collaboratrice Jessica, nous avons convié l’ensemble des propriétaires et trouvé rapidement un accord à partir du moment où nous nous sommes toujours montré extrêmement collaboratifs avec le peuple malgache et les villages proches d’Anjiamarango. Cet accord écrit fut célébré comme il se doit le lendemain autour d’un verre de rhum !

> Voir + grandAprès avoir réalisé le plateau du hameau, le bulldozer commença la route menant à la plage. En effet il fallait prioritairement créer cette voie d’accès car les matériaux de construction de la base de vie des entrepreneurs allaient être acheminés pour moitié par la route et pour l’autre moitié par des boutres venant de la grande terre. Cette route indispensable, étant à terme la voie d’accès principale qui permettra de déposer nos hôtes directement à la réception du domaine.

> Voir + grandLe plateau Nord en cours de terrassement nous permet déjà de deviner les dimensions généreuses des plateformes destinées à recevoir les bungalows. Ce seul plateau de plus de 2000 mètres carrés recevra 5 bungalows et ce, selon toujours le concept du domaine à savoir une vue imprenable et direct sur la mer et l’horizon. Le bâtiment principal étant au centre du domaine, 13 bungalows sur le coté Nord seront créés sur 2 plateaux distincts et 22 bungalows sur le coté Sud répartis sur 3 plateaux.

4f478cae51f128fa8cf929ce438bab30----