Hôtellerie & restauration

voyage-nosybe.jpg

A Madagascar comme à Nosy Be, la majorité de la population a un niveau de vie très bas. Les salaires mensuels moyens varient entre 25 euros pour un ouvrier ou une femme de ménage.

Dans la restauration, un repas coûte entre 1 et 2 euros dans un « hôtel gasy » (Gargote au bord de la route), un menu complet : 4 euros dans un petit restaurant et 10 euros pour un bon repas dans les restaurants ayant pignon sur rue.

La richesse culinaire de Nosy Be enchante les visiteurs. Les « vazaha » (européens ou américains) apprécient particulièrement les poissons, les crabes, camarons, cigales de mer, les langoustes, vendus à tout petit prix (10 à 12 euros le menu complet avec la langouste !), les fruits tropicaux, mangues, papayes, ananas.

Dans l’hôtellerie, les établissements proposant des prestations d’un certain standing (classés trois étoiles au moins), il faut compter entre 50 et 120 euros pour une chambre et environ 10 euros pour un menu.

L’île abrite environ 45 000 insulaires et possède une population très jeune (60% ont moins de 20 ans) et d’un Métissage ethnique convivial : karana, Sakalava, Indo comoriens se côtoient sans problème.

L’économie de Nosy Be est principalement axée sur le tourisme mais développe des activités significatives de son dynamisme comme les produits de la mer : crevettes, langoustes, poissons, les produits de la terre : vanille, café, canne à sucre, Ylang Ylang, riz et enfin L’artisanat autour de sculptures de vanneries et Tissages divers.

583838e51fe65278ef9297726c4ca066>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>